Défis Sociétaux et Sciences Sociales  (D3S)


Projet structurant « Longévité et Vieillissement »

 Le projet structurant « Longévité et vieillissement » constitue la première vague de financements doctoraux du programme « Défis Sociétaux et Sciences Sociales » (D3S) de l’I-Site Lorraine Université d’Excellence (LUE) qui vise principalement à réunir les compétences des sciences humaines et sociales au sens large autour de projets structurants portant sur des thématiques transverses, correspondant à des défis sociétaux. Ce programme est porté conjointement par les pôles scientifiques TELL, CLCS et SJPEG.

  1.  Une première thématique structurante : Longévité et vieillissement

 

L’allongement de l’espérance de vie et le vieillissement de la population sont aujourd’hui des préoccupations grandissantes dans tous les pays européens. A l’échelle individuelle comme à l’échelle de la population, ces évolutions ont des implications familiales, sociales, sociétales, économiques, et en matière de santé publique. Au-delà du défi financier (lié aux retraites ou à la protection sociale), l’un des enjeux est de permettre que ce vieillissement s’effectue dans les meilleures conditions possibles, pour les personnes concernées et pour leur entourage. Un autre enjeu consiste en l’adaptation de toute la société au vieillissement.

 

Cette nécessaire adaptation suscite de nombreuses interrogations qui concernent le large champ des sciences humaines et sociales et des humanités. Comment les pays européens font-ils face à l’allongement de la vie conjugué au vieillissement des populations, aux phénomènes d’isolement et de solitude, ou de dépendance médicale liés à l’âge ? L’augmentation de la longévité est-elle homogène selon le sexe, les catégories sociales, les pays ? En quoi ces évolutions ont-elles contribué à modifier la perception de la vie, de la santé, de la mort ? Quelles sont leurs conséquences sur l’emploi, la répartition du temps de travail, d’inactivité, de formation ? Quelles sont leurs répercussions sur le renouvellement des modèles de relations intergénérationnelles ? Comment faire en sorte que les personnes de tous âges restent intégrées dans la société et comment leur donner les moyens de participer ? Quelles solutions peuvent offrir les Technologies de l’Information et de la Communication et le numérique pour compenser la perte d’autonomie et favoriser l’inclusion ? Comment adapter logements et quartiers pour favoriser l’autonomie ? Quelle complémentarité développer entre l’aide professionnelle et l’aide familiale ?

 

Les projets de thèses attendus dans cet appel devront permettre d’analyser les évolutions et les déterminants de l’état de santé et du bien-être des populations dans le contexte du vieillissement. Il s’agira d’étudier les diverses formes de vieillissement, les circonstances de ces vieillissements et leurs différents effets en mobilisant les travaux de recherche les plus récents dans l’ensemble des disciplines SHS. Il s’agira également de développer de nouveaux cadres conceptuels permettant d’alimenter les réponses sociales à ces situations.

 

  1. Animation scientifique

Les fonds dédiés au programme « Longévité et vieillissement » seront consacrés au financement de trois thèses (3×92 000 € correspondant au coût chargé d’une thèse sur trois ans), idéalement une dans chacun des trois pôles porteurs, mais aussi à l’animation scientifique interdisciplinaire autour de cette thématique (24 000 €), incluant d’une part, les coûts liés aux recherches des doctorants (matériel informatique, expérimentation, mobilité, etc.), et, d’autre part, les frais liés à l’organisation d’actions transverses (rencontres entre les chercheurs impliqués dans les projets de thèses, journées d’étude inter-pôles thématiques ou méthodologiques, conférences d’ouverture du programme, workshop, invitations de collègues étrangers aux manifestations organisées  dans le cadre de ce programme, etc.), sans oublier la valorisation et l’ouverture vers la société (conférence de clôture ouverte à un large public).

 

Un comité de pilotage de six personnes comprenant les trois directeurs de thèse ainsi qu’un représentant de chaque pôle TELL, CLCS et SJPEG sera mis en place. Il sera animé par l’un des trois directeurs de thèse, choisi à l’issue d’une réunion de concertation entre les directeurs de thèse et les directeurs de pôle. Il sera chargé de l’animation scientifique en privilégiant les actions transverses. Le budget d’animation sera géré par le pôle du directeur de thèse chargé de l’animation.

 

  1. Procédure de choix des sujets et des candidats

 

Les propositions des sujets de thèse D3S sont à déposer via la plateforme électronique de dépôt LUE avant le 30 avril 2018, 23h59.


http://enquetes.univ-lorraine.fr/index.php/569567?lang=fr

 

À l’issue de l’appel à projets, une commission composée de membres désignés par le COMEX-LUE et des trois directeurs des pôles TELL, CLCS et SJPEG auditionne les porteurs de projets et choisit les trois sujets retenus pour l’appel à candidature (étape 2). Le choix des trois projets sera fonction de deux critères :

  • la qualité scientifique
  • l’articulation thématique des trois sujets, en vue d’assurer le caractère structurant du programme D3S

Évaluation pour validation, sous l’égide du Comex LUE, des trois sujets proposés conjointement et de leur articulation (étape 3).

Une fois les trois sujets validés, l’appel à candidatures est ouvert à l’international et doit respecter les modalités et les critères d’exigences de LUE (étape 4).

À l’issue de l’appel à candidatures, les écoles doctorales procéderont à la sélection des candidats après audition et proposeront une liste classée au COMEX-LUE pour attribution des contrats (étape 5).

 

  1. Calendrier prévisionnel

Étape 1 :

Mi-mars : lancement de l’appel à projets doctoraux (sujets) par le COMEX-LUE en coordination avec les trois pôles CLCS, TELL et SJPEG

30 avril : date limite de réception par LUE des sujets proposés

 

Étape 2 :

Le 9, 11 ou 15 mai : choix, par les directeurs des pôles TELL, CLCS et SJPEG et les membres désignés par le COMEX-LUE, des sujets retenus pour l’appel à candidatures, après audition des porteurs de projets.

 

Étape 3 :

Entre le 15 mai et le 25 mai : évaluation pour validation

 

Étape 4 :

28 mai : lancement de l’appel à candidatures sur les trois sujets sélectionnés

30 juin : date limite de réception des candidatures

 

Étape 5 :

10 juillet au plus tard : transmission, au COMEX-LUE, par les écoles doctorales du classement des candidats après audition.

Télécharger l’Appel à projet (pdf)